bonjourier

registre ancien : 8 fréquence : 21

bonjourier

n.

Voleur au bonjour, qui vole dans les maisons, les hôtels, dans les chambres quand l'occupant dort, etc. : s'introduit dans les logements ouverts et dit bonjour s'il rencontre qqun ALL : Hoteldieb

Synonyme : voleur

Usage : typo voleur

1147.jpg: 436x480, 36k (03 janvier 2013 à 15h58)

1829 les bonjouriers s'introduisent dans les maisons des particuliers pour une affaire quelconque ; ils ont toujours soin de se présenter de grand matin, tandis que les gens dorment encore ou sont à la messe 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1862 le plus souvent, c'est dans les hôtels garnis que les bonjouriers exercent leur industrie. Chaussés de souliers très légers, ils s'introduisent sans bruit dans la maison, montant l'escalier à pas de loup [et volent dans les chambres non fermées] 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1828 Les « chevaliers grimpants », que l'on nomme aussi « voleurs au bonjour », « donneurs de bonjour », « bonjouriers », sont ceux qui, s'étant introduits dans une maison, enlèvent à la passade le premier objet qui leur tombe sous la main 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1830 Les chevaliers grimpans, qui prennent aussi la qualification de bonjouriers ou donneurs de bonjours, sont ceux qui pénètrent dans les maisons et enlèvent tout ce qu'ils rencontrent sur leur passage 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2) 1847 Le bonjourier est un fashionnable mâle ou femelle très-bien mis. 1847. (Les moyens de se mettre en garde contre les filous), dans Dictionnaire d'argot, ou la langue des voleurs dévoilée, contenant les moyens de se mettre en garde contre les ruses des filous 1847 Pendant qu'il est en expédition, si le bonjourier entend venir quelqu'un, il va droit à lui d'une manière riante, il lui souhaite le bonjour, et lui demandant s'il n'a pas l'honneur de parler à M. un tel 1847. (Les moyens de se mettre en garde contre les filous), dans Dictionnaire d'argot, ou la langue des voleurs dévoilée, contenant les moyens de se mettre en garde contre les ruses des filous <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 192