avoir une sale gueule

registre moderne : 5 fréquence : 8

avoir une sale gueule

& ≠ avoir bonne gueule

■ Être laid ; ■ d'un visage antipathique, déplaisant ; ■ avoir une apparence hostile, peu engageante ; ■ être en mauvais état, mal entretenu ; ≠ être d'un aspect plaisant

Synonyme : laid, personne laide

Famille : gueule

11437.jpg: 700x448, 92k (14 juillet 2012 à 23h30)

1982 Dans la pénombre de la petite rotonde sud où s'effectuent les visites de pistons, elle ne fait pas du tout loco du président la 231 G 274 ! […] elle a carrément sale gueule ! Aujourd'hui on dirait qu'elle ressemble à un goéland pris dans la marée noire ! 1982. La vapeur
1932 Que j'aye une sale gueule, c'est possible, voilà tout. 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
2004 Il avait bonne gueule, ce piton, côte 881. Château fort sur cirque de djebels, montagnes d'une beauté sauvage, pelées 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
2004 Une sale gueule, carrée, volontaire, avec un oeil blanc, bigleux, « guitche » comme on disait à Bab-el-Oued. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1963 Faut traverser là. Le coin a une sale gueule. 1963. La 317e section
1965 Cheveux très noirs et à plaqués à la coupe dite de « l'embusqué ». Des dents de chanteur de jazz. Un sale regard. Une sale petite moustache. Bref, une sale gueule. 1965. Le Tigre entre en piste

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).