raide comme balle

fréquence : 8

raide comme balle

& raide comme une balle

■ Certain, assuré, sûr ; ■ instantanément, vite ! ; carrément, rondement, brusquement

Synonyme : certain, assuré, inéluctable

Morphologie : comparaison

1949 La « Zéphirine » et le « Petit Four »… Futés comme des pets mon ami ! Vlouf ! Pas le temps de me retourner ! Youf ! Dehors ! Va courir ma vache ! ça fera combien pour mon pot ? « Trente dont huit » que c'est raide comme balle. 1949. Casse-pipe
1952 La classe parle, je suis attiré par une boussole qui pointe vers Lola et m'entraîne à travers les tables, raide comme balle. Je lui baise la main. Elle n'aime pas traîner 1952. Une fille du tonnerre
1937 Raide comme une balle, on vous fera calancher d'une manière ou d'une autre 1937. Bagatelles pour un massacre
1937 Tu peux pas faire trou-la-itou… Tu te feras siffler raide comme balle ! 1937. Bagatelles pour un massacre
1968 Avec ta tronche de voyou à tout faire c'est toi qui montais dans le panier ! Raide comme balle ! 1968. Le terminus des prétentieux
1896 sans gants, sais-tu c'qu'il signifie, le geste ?… Il signifie, raide comme balle : « t'es-t-un muff ! » 1896. Le sapeur Camember
1952 Le nez en avant, raide comme balle, lancé comme un dingue, Lidouère traçait 1952. Émile et son flingue

<7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).