à la diable

date : 1735 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 18

à la diable

& foutre à la diable ; faire qqchose à la diable ; être coiffé à la diable

locution

■ N'importe comment, rapidement, mal, vite fait, sans soin ; faire avec insouciance, travailler mal, faire vite et mal ; ■ coiffé en hâte, à moitié ALL : schlecht arbeiten

Synonyme : vite, rapidement, mal, pas bien

1795 on l'introduit, on offre à ses yeux une méchante table fabriquée à la diable, sur laquelle était une cruche ébrêchée, plus une bouteille qui servait de chandelier 1795 (an III). Almanach des prisons 1942 Généralement, il était peigné à la diable ; aujourd'hui, ses cheveux étaient partagés comme les miens par une raie à gauche 1942. L'ombre du grand mur 1905 Tes cheveux bruns massés à la diable sur la nuque par quelques épingles mal fichées 1905. Combats 1905 La tignasse brune tassée à la diable sur un front bas, se terminait, devant les oreilles, par de courts favoris soyeux 1905. Combats 2009 Elle était allongée sur son lit, dans un peignoir vert pâle, les cheveux longs coiffés à la diable 2009. Sang d'encre au 36 1899 Que voulez-vous que fasse la justice ? Elle fait une moyenne, et expédie un signalement à la diable ! 1899. Les Mémoires de M. Goron - De l'invasion à l'anarchie <6 citation(s)>

β) À la diable. À la manière du diable. − En toute hâte, à la va-vite. Je ne sais comment m'excuser du « mal fichu » de cette lettre écrite à la diable et d'arrache-pied (Alain-Fournier, Corresp.[avec Rivière], 1905, p. 105). Oh celui-ci est un zozo [le directeur de la Sûreté Générale], embauché à la diable, et qui ne connaît rien à la question (L. Daudet, Médée,1935, p. 128). − D'une manière désordonnée, négligée. Les cheveux noués à la diable, de beaux cheveux épais et noirs, mais qu'on devinait peu brossés (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Duchoux, 1887, p. 702). Une chemise lavée à la diable par un brosseur (Goncourt, Journal,1888, p. 790). 1735 elle est en coëffe à la diable (J.-B. Gresset, Le caresme impromptu et le lutrin vivant ds Trév. Suppl. 1752). (TLFi) /

Associé, à l'origine à la coiffure (peigné, coiffé à la diable) ? (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 914