chaude-pisse

registre moderne : 5 fréquence : 31

chaude-pisse & chaudepisse ; chaudepisse cordée ; chaude-pisse bien tassée n.f.

Blennoragie, gonorrhée ; gonorrhée grave ALL : starke Gonorrhöe, (sogen. Fuhrmannstripper)

Synonyme : MST, malade de MST

11151.jpg: 401x473, 42k (12 octobre 2012 à 17h03)

1820 Ma foi pour que le mal s'écoule, / Mon cher, je ne vois qu'un moyen ; / Il faut que la chaude-pisse coule, / Que la chaude-pisse coule bien. 1820?. L'intrigue au bordel 1840 vous êtes toujours dans un bordel, avec des maquerelles, des putains, des maquereaux, qui vous voleront, vous fourniront une vérole ou une chaude-pisse, pour vingt sous comme pour vingt francs, ou même mille francs. 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour 1790 M'aurais-tu donné la vérole ? Car je ne puis me dissimuler que ce ne soit une bonne et belle chaude-pisse qui force mon vit, autrefois glorieux comme un César et fier comme un Écossais, à baisser mollement la tête 1790. Le courrier extraordinaire des fouteurs ecclésiastiques, ou Correspondance intime, secrète et libertine de quelques prélats de qualité, de plusieurs prêtres paillards et d'un certain nombre de prestolets luxurieux 1791 Déjà la morne tristesse se peint sur vos fronts, déjà la chaudepisse cordée semble avoir fait sur vous les plus grands ravages 1791. La liberté, Ou Mlle Raucour - A toute la secte anadrine assemblée au foyer de la Comédie-Française 1937 Complètement affriolées ! C'est par douzaines que ça radine ! plus mignonnes les unes que les autres pour sucer la bite du monsieur… et sa chaude-pisse et sa vérole 1937. Bagatelles pour un massacre 1966 Il était un spécialiste de la question ayant déjà expérimenté trois « chaudes-pisses », dont l'une assez gratinée. […] Tu es encore un veinard. C'aurait pu être la vérole, et ça, c'est une autre histoire ! 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1867 il faudra, avec soin, faire comprendre la différence d'origine, de nature et de gravité, qui existe entre la syphilis ou vérole caractérisée, et une affection vurilente, non syphilitique, comme la blennorrhagie ou chaude-pisse. 1867. Etude médico-légale sur les attentats aux moeurs 1979 on ne pouvait pas se payer du premier choix, et les putes pas chères acceptaient les Arabes, on le savait… la trouille de la syphilis – la chaude-pisse, c'était plutôt un titre de gloire – alors on préférait organiser des branlettes collectives 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 951