s'encanailler

registre ancien : 2 registre moderne : 2 fréquence : 21

s'encanailler & encanailler v.tr.

■ Fréquenter de la mauvaise compagnie ; frayer avec les malfaiteurs ; ■ s'amuser avec des attractions populaires ; faire la fête ; se débaucher, fréquenter les voyous ; ■ prendre un mauvais genre

Synonyme : fête, faire la fête, se débaucher

1887 beaucoup d'honnêtes gens nous refuseront leur concours, de crainte qu'on ne dise d'eux : « Il est de la police » ; ils ne veulent pas s'encanailler 1887. Le monde des prisons 1800 j'ai tantôt […] dérangé le tête-à-tête que monsieur s'était procuré zavec Nanette, et qui s'échauffait joliment j'dis. –Fi donc, vous vous seriez encanaillé de la sorte 1800. Vadé à la grenouillère, folie poissarde en un acte et en prose 1800 Et vous avez beau railler, / Aimer eun' femme accomplie / Ce n'est point s'encanailler 1800. Vadé à la grenouillère, folie poissarde en un acte et en prose 1966 La race des grues d'avant-guerre, genre Gilberte, était en train de disparaître. La débauche s'encanaillait. Les Halles et Montparnasse remplaçaient la rue Royale 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1760 (vers) La demoiselle Arnoult, de l'Opéra, commence à s'encanailler [19/04/1765] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1882 Les autres lui interdisaient à jamais les planches comme à une brebis galeuse, comme à un paria suspect et louche qui ne pourrait dorénavant que les encanailler. 1882. Zola. Notes d'un ami 1912 À présent que nous voilà fringués à la dernière mode […], on ne va pas s'encanailler chez de vulgaires bistros ; ca frime trop mal 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 956