pelotage

registre moderne : 6 fréquence : 17

pelotage & pelottage ; autopelotage n.m.

Caresse, caresses érotiques, se caresser (érotiquement) ; flatterie

Synonyme : caresse, caresser, peloter, flatter, flatterie, hypocrisie Usage : érotique, sexualité

1863 Pas de pelotage, père Sanson ! (Avec dignité.) Guillotinez-moi, mais ne me flétrissez pas ! 1863. Le dernier jour d'un condamné 1982 de banales histoires de pelotage un peu poussé et tournant mal 1982. Histoires de la nuit parisienne 1956 Mado chassa la flocon gris d'une pichenette, puis effaça les dernières traces en se passant la main sur la poitrine, en une sorte d'autopelotage 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1963 Toutes les fois que je me suis donnée ça a été à fond, mais jusqu'ici c'était plutôt des amis de mon père dont un m'a initiée au pelotage l'un l'autre. 1963. Les perles de Vénus 1960 peut-être quelques séance de pelotage, mais c'est tout : au cinéma en général. 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique 1960 C'était du pelotage assez poussé... jusqu'à la masturbation... C'était surtout pour lui faire plaisir. 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique 1953 Ces retrouvailles, où le pelotage et la flatterie semblaient de mise, demeuraient essentiellement militaires 1953. Allons z'enfants 1933 Je vais toujours au cinéma, mais je prends beaucoup moins de plaisir à ces séances de « pelotage ». 1933. Puberté. Journal d'une écolière 1953 Denise. Elle se trémousse et glousse dans les bras d'un gars qui peut avoir droit au pelotage sous un bosquet, s'il sait se défendre. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <9 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 601