blèche

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 22

blèche & blèque ; blesche ; bléche adj.

Laid, vilain, décati ; médiocre, mauvais, désagréable, fâcheux ; vieux, homme faible ; pauvre, misérable ; vagabond ALL : schlecht

Synonyme : vieux, âgé, vieillard, laid, personne laide, mauvais Famille : bléch- (laid, vieux)

1897 Planqu' là ton mich'ton qu'est rien blèche. D'abord, je l'mûr' s'y fait du foin ! 1897. Hors les lois 1960 Les maniaques de l'itinéraire, ça existe, et c'est pas forcément les plus blèches 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1891 La môme est affranchie, elle n'a pas avalé le pépin, remouche-là, elle n'est pas blèche, reprend Nib-de-Braise 1891?. Paris-Impur 1937 plus mignonnes les unes que les autres pour sucer la bite du monsieur… et sa chaude-pisse et sa vérole… Et pas des blèches, je vous assure ! rien que des tendrons !… toutes présentées par leurs familles, et même des pucelles 1937. Bagatelles pour un massacre 1872 La gonzesse est trop blèche pour le tirer de la pegraine. 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (4) 1912 Vrai de vrai ! j'la croyais pas si blèche ! 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <6 citation(s)>

Du sens faible et dolent, plus ou moins confondu avec une var. de blette : poire blaiche ; emplois régionaux du XIXe passés en argot parisien v. 1880 (GR) / Sens de devenir blet (blèque, en normand) (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 689