coup d'acré

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 10 fréquence : 2

coup d'acré

Extrême-onction ; signal convenu pour délivrer un prisonnier

1867 Celui-ci, reconduit en prison, traversait la salle des Pas-Perdus entre deux gardes qui le veillaient de près, lorsque arrivés au corridor qui mène à la souricière, surgit un homme caché dans l'ombre, qui donne le coup d'acré (Signal convenu pour délivrer un prisonnier), aveugle les gendarmes d'une poignée de tabac, les fait rouler dans l'escalier et disparaît avec Piednoir. 1867. Les Malfaiteurs <1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 750