abracadabrant

date : 1834 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 23

abracadabrant & abracadabrant ! adj.

Étonnant !, merveilleux, magique, incroyable, stupéfiant, absurde

Synonyme : incroyable, étonnant, surprenant

1927 Pendant qu'il racontait des histoires abracadabrantes, Croquignol soupirait : « Ce qu'il nous rase, cet être-là, avec ses contes à roupiller debout » 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1937 Ils tombent au milieu de cette charognerie abracadabrante comme l'hyène sur la tripe avancée 1937. Bagatelles pour un massacre 1919 On croit rêver en entendant les abracadabrantes mésaventaures de M. Bruner. Cet amoureux de l'au-delà a fait preuve d'une naïveté déconcertante 1919. Juste et police... 1892 le docteur déçu et dérouté […] se croyant obéi et ne se sachant pas trahi, finit par ne plus rien comprendre à ce mal abracadabrant et par désespérer du salut de la malade 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1882 Parmi les cours, un des plus curieux, des plus extraordinaires, des plus incroyables, des plus abracadabrants, c'était le cours de mathématiques. 1882. Nos farces à Saumur 1938 Les femmes sont abracadabrantes ; leur obstination ne s'explique pas. 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes) 1976 En fait tous ces voyous ou simili-voyous n'étaient que des mythomanes qui, pour mieux se rendre intéressants, inventaient des choses abracadabrantes. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

De abracadabra (DEL) / De abracadabra (GR) / 1834 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 970