croc

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1750 fréquence : 8

croc & croc de jeu n.m.

Escroc, tricheur, voyou

Synonyme : tricheur, escroc Morphologie : aphérèse

1828 je m'aperçus bientôt que les crocs de Bruxelles n'étaient que des apprentis en comparaison des praticiens dont j'avais l'avantage de faire la partie 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1740 Ô toi, qui dans Paris fais régner l'équité, / Des crocs et des p… magistrat redouté, / Marville, sur Pâris jette un oeil favorable ! 1740. Histoire de le vie et des moeurs de Mademoiselle Cronel dite Frétillon 1986 croc de billard 1986. La vie fragile - Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle 1756-1763 (vers) elle fit la connaissance d'un nommé Léger […] lequel Léger était connu pour être croc de jeu et se fit chasser pour s'être avisé de friponnerie en jouant [19/09/1760] 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi <4 citation(s)>

Aphérèse de escroc (George, FM48) / abréviation d'escroc (Peschier 1852) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 243