gandin

date : 1710 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 30

gandin

n.m.

Personnage élégant, fils de la bourgeoisie ; jeune homme à la mode de 1855 (2d Empire), fashionable, snob ; type d'élégant démodé ; riche ; > amant d'une femme (péj.)

Synonyme : élégant, distingué

1867 Le baron de B... présentait un autre type : il avait le ton et les manières de nos gandins, et entretenait une actrice des Variétés, Esther de Bongars. 1867. Les Malfaiteurs
1863 Voyez, là-bas, ces gandins magnifiques, / Peignés, rasés, lavés, et coetera, / Ils sont toujours avec des femm's très chiqu's, / Aux Délass-Com… comme au grand Opéra… 1863. Un caprice. Vaudeville
1957 il fait semblant pour la galerie d'être un malfrat de troisième ordre […]. Il manque de porter de bath pelures de gandin, il fout des talonnettes dans ses grolles et il adopte quelques attitudes étrangères 1957?. Dix ans de frigo
1935 Seulement, ils avaient la frousse que je les descende, ma moitié et son gandin. 1935. Viande à brûler
1925 il était trop gandin pour s'abîmer les menottes 1925. La bonne vie
1875 les fils de la bourgeoisie, ceux qui, après avoir été les gandins, les petits-crevés, sont aujourd'hui les gommeux 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870

<6 citation(s)>

P.-ê. « habitué du boulevard de Gand », aujourd'hui boulevard des Italiens, popularisé par la pièce de Barrière les Parisiens; mais cette origine anecdotique est contestée; p.-ê. issu d'une forme dial. → Gourgandine (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).