beffleur

fréquence : 4

beffleur

Dupeur ; menteur, tricheur ; type de criminel : celui qui joue aux cartes

Synonyme : tricheur

xxxx Ung beffleur c'est ung larron qui attrait les simples [compaignons] a jouer xxxx. Extraits du procès des coquillars, dans Etudes sur l'argot français

<1 citation(s)>

Dérive de la racine BEFF qui appartient à l'ensemble BAFF BOUFF BEFF = gonfler les joues ou se moquer, railler, manger, souffler (GUIR cité par MATH) / Mot fréquent au XVe employé par VIL. Bijvanck le rattache à une série partie de baffe (la bouche gonflée, sur le point de souffler). D'autre part le mot baffe au m.XVe désignait instrument de pêche (nasse) = longue corbeille renflée ; on a vu que la forme beffe existe à côté de befflerie ou blefferie. Un grand nombre de mots qui signifient la raillerie se rattachent à un terme dont sens propre est bouche ou mouvement de la bouche. Interprétation sémantique : la position des lèvres exprime les différents sentiments. Ainsi beffler signifie souffler, siffler, huer. Et beffleur, en même temps que nom propre d'une catégorie de malfaiteurs signifie siffleur. (SCHW 1928, glossaire) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 901