cancan

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 1 fréquence : 14

cancan n.m.

Danse provocante, danse excentrique et indécente, danse parisienne (on lève la jambe) ALL : exzentrischer (unzüchtiger) Tanz

Synonyme : danse, pas de danse

10516.jpg: 436x480, 37k (03 janvier 2013 à 15h58)

1863 Mais toi, qui chahutais si bien à Mabille, voyons, mon ange, un petit cancan, pour te dégourdir les jambes et le coeur ! –Volontiers… si tu me fais vis-à-vis. –Ça va… Allons-y !… (Elles se livrent toutes deux à un cancan auprès duquel la danse provocante des bayadères n'est que de la Saint-Jean, et qui ferait prendre les armes à un poste de sergents de ville […].) 1863. Le Bout de l'an de la noce 1884 La grande Carcasse entra dans l'établissement, traînant à son bras un vieux, avachi, veule, éreinté par le cancan qu'elle l'avait forcé d'exécuter 1884. La casserole - Etudes d'argot, dans La Chair 1886 C'est la seule [Finette, de son vrai nom Joséphine Durwend] parmi les habituées du Casino qui ait laissé une trace de son passage ; elle fit du cancan, qu'elle dansait pour s'amuser, un métier 1886. Paris oublié 1892 En 48, la muse de la danse française, dite cancan, avait pour Apollon un affreux bonhomme grêlé comme une poêle à châtaignes, noir comme un marron grillé, petit comme Napoléon le Grand, dont il portait le nom… Napoléon Musard 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 545