ferblanterie

date : 1879 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 13

ferblanterie

& coller de la ferblanterie

n.m.

Décorations, croix de décoration ; décorer (mil.) ALL : Orden und Ehrenzeichen

Synonyme : décoration, décoré, médaille, légion d'honneur

Usage : militaire, guerre

10503.jpg: 463x591, 53k (06 juillet 2011 à 18h42)

1887 Qui êtes-vous ? –Quoi ? Ah ! mon gaillard, regardez-moi cette poitrine. Sur sa vareuse s'étalaient quinze ou vingt médailles. –Ça ne vous dit rien ? Et de sa main il secouait avec prétention sa ferblanterie. 1887. Le monde des prisons
1935 j'ai commencé mon histoire par l'épilogue. Comme tout individu frais décoré, et qui annonce la bonne nouvelle, j'ai écrit d'abord : –Jour de joie ! On m'a collé de la ferblanterie ! Ensuite, cet individu raconte ses prouesses. 1935. Mer Noire
1935 mais quel motif avez-vous de renier vos décorations ? Elles pourraient vous être utiles dans la recherche d'une place. –Une place de portier ? Je jetterais du jus, en effet, sous la marquise d'un hôtel. Légion d'honneur, médaille militaire, croix de guerre avec deux palmes et trois étoiles, dont une d'argent, croix du combattant, et quelque colifichets sans importance. Une belle ferblanterie. 1935. Viande à brûler
1954 Il va falloir bazarder toute votre ferblanterie, et filer. […] Au fait, ça rapporte, ce commerce de glorieux attributs ? 1954. Le soleil naît derrière le Louvre
1889 Et ceux qui s'en moquent, ceux qui traitent les décorations et les marques honorifiques de ferblanterie inutile, sont souvent les plus âpres à les obtenir 1889. Le soldat Chapuzot
1916 Même les chevronnés de Mandchourie et des campagnes d'Afghanistan, avec leur ferblanterie de médailles commémoratives et leur tête grisonnante, même les grands « starchi » et les sergents à trois brisques, étaient devenus nos petits frères. 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915

<6 citation(s)>

Fam. Décorations. Quand est-ce qu'on finira de nourrir tous ces propres à rien qui traînent leur ferblanterie dans les rues? (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Lit, 1884, p. 256). 1879 fam. « brochette de décorations » (E. Gautier, Lettre à Vallès, 3 nov., pp. 277-278 ds Quem. DDL t. 6) (tlfi:ferblanterie) /

  • ferblanterie n.f. arg. ARG. MILIT. MILIT. "décorations" - GLLF, v. 1916 ; FEW (3, 475b), 20e. Corr. et compl.TLF (mêmes réf., ø texte)
    • 1879 - «Tenez ! il n'y a rien qui m'indigne comme cette campagne entreprise par la Marseillaise dans le but de faire réintégrer les amnistiés dans les cadres de la légion d'honneur ! C'est-à-dire de rattacher les vaincus au même chiffon sanglant qui sert à botteler les massacreurs. Ne serait-il pas opportun de faire la guerre à cette ferblanterie ?» E. Gautier, let. à Vallès, 3 nov., 277-8 (Delfau) - J.Q.
    • 1884 - «Quand est-ce qu'on finira de nourrir tous ces propres à rien qui traînent leur ferblanterie dans les rues ?»Maupassant, Le Lit, in Contes et nouv., II, 256 (A. Michel) - CRTLF
    • 1899 - «[...] le ventre brillant d'insignes, constellé de ferblanteries, sous les baudriers aux couleurs vives ; parmi eux, quelques belles vieilles têtes [...]» E. de Vogüé, Les Morts qui parlent, 2e part., 44 (Nelson) - CRTLF (bhvf:ferblanterie) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).