soufflet

date : 1459 registre ancien : 1 registre moderne : 1 fréquence : 66

soufflet & paire de soufflets ; décocher un soufflet ; appliquer un soufflet ; tomber un soufflet à ; f... des soufflets à n.m.

Gifle, coup de main sur la figure ; au fig. coup au moral ; gifler

Synonyme : coup/s, gifle, correction

1932 il se précipita sur Mme C..., et, sans autre forme de procès, lui appliqua un soufflet si violent qu'il la fit vaciller. 1932. Le pourrissoir 1829 Et en même temps, d'un vigoureux soufflet, elle fit tomber la Sinet sur son derrière 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1808 Colas d'sa belle un soir s'approche ; / Lui lâche un' taloche ; / Thérès' lui décoche / Un grand soufflet… bien tendrement 1808. Les amours de Gonesse, ou v'la c'que c'est que l'sentiment, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année 1760 (vers) Elle les suivit jusqu'à ce qu'ils fussent prêts d'entrer chez elle, et sentant alors la colère la surmonter, elle tomba sur le chevalier, lui donnant nombre de soufflets et coups de pied [17/05/1765] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1862 Je suis de Midi, moi… Prenez garde que je vous tombe une gifle ! 1862. Le beau Narcisse - comédie-vaudeville en un acte <5 citation(s)>

Souffler : se rapporte au bruit et à l'action de souffler : on désigne un coup par le produit qu'il produit qu'on compare à un souffle. A cette série il faut ajouter buffe = coup et dont le sens s'est spécialisé en coups d'estocs et de taille (cf. ang. to buffet) (SCHW 1928, glossaire) / A cause du bruit produit par le coup (GR) / 1459 (mais : soufflace, XIVe) (GR)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 840