claque

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 3 registre moderne : 1 fréquence : 23

claque & paire de claques ; flanquer une claque ; foutre des claques ; appliquer une claque n.f.

Coup de la main (sur la figure, ou autre), coup donné avec le plat de la main, gifle ; gifler

Synonyme : coup/s, gifle, correction

1889 Michel lève la main et applique lentement comptant jusqu'à douze, des claques sonores, sur le blanc postérieur, qui devient tout rose, en faisant tout plein de mines plaisantes. 1889. La raison du plus fort est toujours la meilleure. Pièce en un acte et trois tableaux (dans Théâtre naturaliste) 1914 Alors, moi, j'lui ai flanqué une claque… pour lui apprend' à s'taire… 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias 1788 pendant que je disois ça, v'la le Roi qui vient à moi me foutre une claque sur l'épaule, en me disant : à ça, Père Duchêne, je veux vous consulter. 1788. Voyage du père Duchêne à Versailles 1953 Ah ! toi, je t'en prie, hein ! Si tu veux une claque sur la gueule, t'as qu'à le dire. 1953. Les aveux les plus doux 1967 Et il vous a même flanqué une paire de claques 1967. Face d'Ange et la conférence 1921 Il la fouettait souvent et elle lui rendait ses claques, lui pinçait même ses couilles grosses et pleines 1921. La femme aux chiens 2009 Quant à Charpentier, le patriarche, il était apprécié de tous. Jamais un mot plus haut que l'autre si ce n'est quelques claques aux voyous. 2009. Sang d'encre au 36 <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 756