calicot

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1815 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 20

calicot & calicote (fém.) ; calicotte (fém.) n.

Commis de nouveautés, commis de la nouveauté ; commis de magasin bruyant et insupportable ; employé de magasin de lingerie, vendeur de tissu et de confection ; demoiselle

Synonyme : vendeur

1899 je trouvai une marquise authentique […] en compagnie d'un calicot du Louvre ou du Bon Marché ! 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel 1955 t'avoueras que ça fait mal au ventre de voir un mec comme Charly, un gars du bâtiment, jouer les calicots ! -Les cali... quoi ? -Les calicots, parfaitement […] il est près de cette petite comme un vendeur du Bon Marché 1955. Pas de pitié pour les caves 1909 le patron, croyant avoir affaire à des calicots en vadrouille, leur confia sans arrière-pensée 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <3 citation(s)>

Calicot était le nom inventé par Scribe dans Le combat des Montagnes qu'il fit porter à un commis de nouveautés prétentieux et ridivule (cité par GIR qui ne donne pas sa source) / Populairement et par dénigrement, commis chez les marchands de drap, de bonneterie, de nouveautés ; dénomination venue de ce que ces commis, dans les premières années de la Restauration, laissant croître leur barbe et affectant des airs militaires, furent tournés en ridicule dans une comédie jouée aux Variétés. (Littré) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 203