faire une politesse

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 4

faire une politesse & politesse ; faire des politesses à ; conter des politesses à locution

Baiser, pratiquer le coït ; acte érotique (?) ; à une femme : allusion sexuelle

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït

1986 Quand [mon mari] reviendra […] il retrouvera son logement […] mais pour le reste, passez la main […]. Une politesse tous les 36 du mois… je ne dis pas non, et encore…, mais pour la brosse à reluire ou la bagatelle […] ce sera Tintin 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 1928 Milord éclata de rire, d'un rire exagéré qui tremblait de rage. –À la bonne heure ! T'as pas été long, au moins, à y faire des politesses, à la gosse à Ragougnasse ! 1928. La racaille 1928 T'as raison, mon vieux Milord […] Il n'a pas été long à y faire des politesses, Le Zouave… […] Et puis une supposition qu'il lui ferait un môme, pour sûr qu'il la flanquerait pas à la porte, comme c'est que t'a [sic] fait… 1928. La racaille 1928 Faut te dire que t'as eu de la chance d'avoir été son copain, à Françoise… C'en est pas une comme La Rouquine qu'on peut y conter des politesses à tout bout de champ… C'est pas dans ses idées… 1928. La racaille 1911 N'empêche qu'elle avait l'air crevé, les mires en tire-lire, une voix de cassis-cognac, comme quand on s'est fait faire des politesses à vingt-cinq francs par tête… 1911. Le journal à Nénesse <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 885