paillasson

registre ancien : 7 fréquence : 16

paillasson

& paillassonne (fém.)

n.

Pour h. : cochon (homme), coureur de femmes, libertin, infidèle ; Pour f. : femme légère, infidèle, femme qui couche avec tout le monde, basse prostituée IT : donnajuolo

Synonyme : femme légère, femme facile, baiseur, paillard, libertin

1828 comme c'est un paillasson, je suis certaine de le savoir aux femmes de la place aux Veaux 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1966 Et quelle ouvrière ! un véritable paillasson, prête à se laisser couvrir par le premier type qui lui payerait à dîner ! Et cela en public 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1915 (vers) Et j's'rais heureux comme un poisson / Si j'étais pas si paillasson 1915 (vers). Jalouse, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue
1927 Elle méprisait ses compagnes, des paillassons, des bourriques qui se régalent avec le client, sans vergogne. Elles ne savent pas, celles-là, ce que c'est que d'avoir un homme à soi, un vrai homme, un mâle qu'on aime 1927. Maisons de société - Choses vues
1922 Tu savais que Jacquot avait cette gonzesse-là comme dessous ? –Oui ! […] C'est pas très gentil parce que c'est la femme d'un mec qu'il connaît depuis longtemps. Mais elle a cavalé après lui. Alors, tu connais Jacquot, c'est un paillasson ! 1922. Au Lion Tranquille
1922 –Mon petit môme, mon petit môme… –J'vas t'en foutre du petit môme. Tiens ! paillasson. Et d'une seconde gifle il lui envoya la tête contre la vitre. 1922. Au Lion Tranquille

<6 citation(s)>

Les sublimes savants se paient un linge ; les autres se paient un torchon, une éponge ou un paillasson (POUL, 240) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).