loupiote

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1915 registre moderne : 3 fréquence : 19

loupiote & loupiotte n.f.

Petite lampe, lampe (ou ampoule), de faible puissance, éclairant mal ou peu ; par ext. lampe, phare

Synonyme : lampe, lanterne Morphologie : –iot, –iotte

1957 Des loupiottes basses, voilées de rose, éclairaient vicieusement le gourbi 1957. Du riffifi chez les femmes 1957 Je fais tourner la grosse Buick et je reviens quelques centaines de mètres en arrière sur la grand'route. Je recule dans une allée étroite et sombre et j'éteins mes loupiotes. 1957?. Dix ans de frigo 1957 Je mets en route et je fouts [sic] la gomme à la poursuite de leur feu rouge, mais en laissant mes propres loupiotes bouclées. 1957?. Dix ans de frigo 1985 Le bateau glissait devant lui, juste une loupiote allumée dans le poste. 1985. Manila Black 1976 Regarde ! Ils éteignent les loupiotes. C'était vrai. La famille Lévy se décidait à aller faire dodo. Et les lumières, les unes après les autres, s'éteignaient. Même celle de la piscine. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <5 citation(s)>

P.-ê. de loupe, dial. « chandelle » ; cf. argot louper « regarder » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 453