sapé

registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 39

sapé & être sapé ; bien sapé ; mal sapé ; sapé de ; sapé en

Habillé, vêtu (généralement, bien, avec élégance et recherche) ; bien habillé, avec élégance ; mal habillé ; habillé de

Synonyme : habillé

1999 Pour les potes du quartier et moi, c'est toujours une nouvelle claque, devant les boîtes de nuit on se fait recaler, pas assez sapé ou pas bien accompagné ? 1999. Boumkoeur 1985 Le type était bien sapé, genre julot. Il avait sur lui des bijoux de valeur et pas mal d'argent 1985. Un flic de l'intérieur 1950 Il avait l'air pézeux, sapé, pétant de santé et respirant le gueuleton à vingt pas 1950. Ainsi soit-il 1955 et si tu voyais sa bagnole et comment qu'il est sapé le frangin, pardon, c'est quelqu'un 1955. Pas de pitié pour les caves 2006 Une petite de quinze ans, sapée d'une jupette bleue et d'une chemisette blanche 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 2006 une fausse jeune, une mère de famille […], sapée en minijupe et chaussée de grosses pompes à semelle très épaisse. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 2001 Mes élèves n'en démordent pas, eux, si je suis aussi bien sapé, c'est forcément que je suis « blindé » 2001. Sale prof ! 1974 Sans oublier ses démêlés avec la banque, qu'il m'a racontés l'autre soir, et puis, v'lan, il se ramène avec un bahut tout flambant, et sapé de neuf des pieds à la tête. 1974. Le roman d'un turfiste <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 700