l'avoir à la caille

registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 13

l'avoir à la caille & avoir à la caille locution

Ne pas aimer, en avoir après qqun, être de mauvaise humeur, être mécontent ; (aimer)

Synonyme : colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent

1955 Tout ce que je peux dire, c'est que Coppolani l'avait salement à la caille contre Janot. Il regrettait de l'avoir pris avec nous dans le coup en question 1955. Mollo sur la joncaille 1957 Je l'ai vachement à la caille : encore un coup de la bande Parkers. 1957?. Dix ans de frigo 1960 Il l'a à la caille depuis tout à l'heure cézigue ! Depuis l'apéro que ce salingue a été se jeter dans le col, en suisse 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1950 plus je voyais qu'elle l'avait à la caille, plus je m'entêtais. Je voulais rien savoir, elle me posséderait pas 1950. Ainsi soit-il 1921 nous écoutons Troubat le rouquin hurler à l'oreille de Timmer le sourd que la bourgeoise de Guillaume a son homme à la caille ; même qu'elle lui répète tous les soirs, lorsqu'ils montent se coucher : « Si t'as voulu jouer au c.., t'as gagné ». 1921. La boue <5 citation(s)>

Caille = estomac, avoir à la caille = voir qqch. «sur l'estomac» (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 744