antifler

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 10 registre moderne : 0 fréquence : 33

antifler & antiffler ; antiffer ; entifler ; entiffler ; s'antifler ; s'antiffler ; s'entifler

Marier, se marier, s'unir ; enjôler, séduire, gagner ; (endoctriner) ; avoir du commerce avec une femme ; s'arranger avec qqun (baiser?) ALL : heiraten

Synonyme : marier, se marier, épouser

xxxx J'enquille dans sa cambriole, / Lonfa malura dondaine, / Espérant de l'entifler xxxx. (En roulant de vergne en vergne), dans Mémoires de Vidocq, chef de la sûreté jusqu'en 1827 et aujourd'hui propriétaire et fabricant de papiers à Saint-Mandé, dans Mémoires – Les voleurs xxxx Ah ! si j'en défouraille, / Lirlonfa malurette, / Ma largue j'entiflerai Chanson (C'est dans la rue du Mail / Où j'ai été coltigé, / Maluré) 1952 J'ai un ami qui a cru faire une affaire et qui s'est entiflé avec une marchande de margotins. Il est marron, crois-moi 1952. Mon taxi et moi 1911 Quand c'est donc que je sauterai le fossé ? Quand c'est donc que vous me ferez jouer sur la guitare du marida ? Quand c'est donc que je m'appuierai le Cadet-la-geingeole qui doit me donner son blase ? Je voudrais tant m'entifler, mon doux Jésus !… 1911. Le journal à Nénesse <4 citation(s)>

Vient du vieux mot antie = église ; mot à mot = mener à l'église (LAR 6e) / Marier, (par médisance : emprisonner ou mettre dans la botte, en lat. tibiale) (TIM cité par DEL qui voit plutôt un rapprochement avec la cérémonie qui a lieu à l'antiffe = église) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 916