allumer

registre ancien : 10 registre moderne : 8 fréquence : 56

allumer & allume ! v.tr.

Voir ; regarder, regarder attentivement, regarder avec attention, (regarder sous le nez), regarder fixement, faire le guet, espionner, épier ; regarde !, vois ! ALL : ansehen, anziehen / ALL : guardare, osservare

Synonyme : regarder, observer, voir Famille : allumer (regarder, voir)

1867 Avez-vous bientôt fini de me débiner, vieux fagots (forçats), riposta Kakaousti ; vous feriez de m'inviter à cette refaite (festin) que j'allume sur la carante (je vois sur la table). Je n'ai rien dans le fusil (dans le corps) depuis hier. 1867. Les Malfaiteurs 1867 Tenez, la mère, allumez donc sa brême (Voyez donc sa carte). Il y a capi dessus (Écrit dessus) marquis de Candas. 1867. Les Malfaiteurs 1914 et une pochette en vieux cuir fauve dont il dit, l'agitant vers son associé : « Ça, La Loche, on l'a cueilli dans lévite au ratichon… –Allume, mon gros !… Y aura pas lourd dedans… –On sait jamais, avec ces types-là ! » 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias 1914 « Jy ! y a du bon, c'te fois, Crevette !… Allume ! Rien qu'ça d'linge chez les bistrots ! » 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias 1828 il serait bon, quand il y a beaucoup de monde à servir, que de temps en temps les commis se prissent à dire entre eux : « Deux sur dix », ou bien encore, « Allumez les gonzesses » 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1849 Le soudart qui r'mouche à la poterne / Pourrait allumer les chourineurs. 1849. Le guet des veilleurs ou les truands en 1480 (…), dans Le nouveau dictionnaire complet du Jargon de l'argot ou le langage des voleurs dévoilé (…) 1857 en l'enterrant dans les genêts, si on vient à l'allumer, on croira que c'est quelque charlot qui aura fait suer le chêne. 1857. La femme du peuple, dans L'échelle des femmes 1873 Je sonne et personne ne répond. J'allume (commencer l'opération), et mon Dartagnan file le luctrême (introduit le monseigneur) dans la porte 1873. Notes d'un voleur - mémoire autobiographique 1905 –Chut !… Y a du pet !… Allume !… 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1905 j'aurais dû te sentir !… Tu rôdais… On t'avait allumé… au bar… sale Corse ! 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1911 « Nous avons nommé les quatre membres qui composaient cette Commission que présidait M. Napalvy, directeur des affaires criminelles. » Allume-moi, ce centre-là : Napalvy ! À tant faire vaudrait mieux se blazer : nib de zeb, ça serait plus aristo ! 1911. Le journal à Nénesse 1911 Allumez un peu c'tte annonce 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <12 citation(s)>

Éclairer de l'oeil ; terme très ancien qui se trouve dans romans du 13e (LAR 6e) / en argot italien Allumare (DEL) / Allumer, pour regarder, est un barbarisme en argot (FP, p.99) / Langage populaire et même un peu argotique (NISparis) / .. les quinquets (yeux) (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 830