mamours

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1608 registre moderne : 4 fréquence : 11

mamours & faire des mamours ; faire des m'amours ; se faire des mamours n.m.

Câlineries, démonstrations de tendresse ; faire des câlins, caresser, embrasser affectueusement ; se caresser, s'embrasser, avoir des gestes de tendresse

Synonyme : caresse, caresser, peloter

1979 Et sur qui compte-t-elle pour repartir à zéro, dans de bonnes conditions ? Sur la bonne grosse à qui elle faisait tant de mamours 1979. Les mauvais lieux de Paris 1955 Vous pouvez lui faire des mamours […] Vous lui devez une fière chandelle 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1982 J'ose pas gueuler. A cause des deux nanas, plus bas, qui se faisaient des mamours. 1982. Autorut du soleil 1915 Bien sûr que c'est pas pour son citron, car il est loin d'être beau, not' Robin… C'est à son morlingue qu'on en veut… ni plus ni moins. Quand y s'ra fauché, adieu les mamours et les chatteries !… La poule ira caqueter ailleurs… 1915. Les poilus de la 9e 1911 On ne s'était jamais envoyé que du jaspin de chouterie, des mamours 1911. Le journal à Nénesse <5 citation(s)>

De m'amour, ma amour, terme d'affection → M'amie (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 403