champoreau

fréquence : 15

champoreau

& faire champoreau ; champorau

n.m.

Café avec alcool ; mettre un alcool dans son café ; alcool + café au lait à l'origine, puis vin rouge + café ; boisson chaude alcoolisée faite de mélanges variables ; en Afrique : café concassé et fait à froid & en France : café froid ou chaud

Synonyme : café (boisson, produit), café + alcool

1904 Allons, tout d'même, une tournée ! Père Muron, quat' champoraux ! 1904. La Maison Philibert 1904 Patron, deux chaporaux, et bien versés 1904. La Maison Philibert 1896 dont le nez a repris ses agréments naturels et est redevenu aussi joli que le vôtre ou le mien, pour cause de cessation de champoreaux 1896. Le sapeur Camember 1889 Dans chaque cantine, le rhum et l'eau-de-vie coulent à pleins verres ; les «champoreaux» à quatre sous se succèdent sans arrêt ; c'est pour fêter les adieux 1889. Le soldat Chapuzot 1889 les champoreaux fument ; ils sont tout sucrés et arrosés d'eau-de-vie, de kirsch ou de rhum, car c'est une maxime en honneur chez les soldats que le meilleur champoreau est celui qui contient un tiers de café contre deux tiers d'alcool 1889. Le soldat Chapuzot 1928 il fixe stupidement le percolateur bossué dans lequel mijote l'innommable mixture de pain carbonisé, de chicorée, de glands et de casse-poitrine, que Milord dénomme champoreau. 1928. La racaille 1897 c'est toute une histoire ; et qué si tu veux qué jé té la raconte, qu'il faut m'emméner chez Colin-Maillard, lé cantinier, boire un champoreau. –Un champoreau dé quatré sous ? –Voui ! 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°5) <7 citation(s)>

Mot formé au XIXe dans l'argot des troupes d'Afr. N. d'après l'esp. cha(m)purrar (mélanger les liqueurs) (MCC) / De l'esp. champurro « mélange de liqueurs » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 578