plouc

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 5 fréquence : 18

plouc & plouque ; plouk n.

Paysan ; campagnard arriéré, rustre ; homme de mauvais caractère ; démodé, pas dans le coup ; par ext. terme de mépris social (minable) ; arriéré, idiot, bête, peu éveillé

Synonyme : paysan, fermier

1969 Le plouc du Danube en présidence 1969. Au décarpillage 1990 nous avons fait un tour au bois de Boulogne comme les ploucs 1990. L'étage des morts 1971 il faut être bien « plouc » pour croire encore aux réclames libidineuses des mercantis du septième art 1971. Cinéma pour cochons de payants 2003 À terre, il y avait certes quelques ploucs en âge de coucher. 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané 1953 Pouliquen, au lieu de t'gondoler comme un paysan qu't'es, un plouque bouché, un con d'Breton 1953. Allons z'enfants 1998 Contremaître plâtrier dans le civil, Douadi était un homme de la ville, qui méprisait les « fellah », les « ploucs ». Son injure favorite à leur égard était le mot « bougnoul », qu'il prononçait d'ailleurs « binioul ». 1998. Section Bordel <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 971