embarquer

registre ancien : 8 registre moderne : 6 fréquence : 51

embarquer

& faire embarquer ; se faire embarquer ; se laisser embarquer

v.tr.

Emmener (au poste de police), arrêter, interpeller, trouver une personne ; emmener une personne ; se faire arrêter, se faire emmener

Synonyme : arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre

Usage : police

1966 On parlait de Boboy qui s'était fait embarquer la veille dans un Uniprix et qui avait dit au flic : « Moi j't'emmerde. » 1968. Les barjots 1925 Je vais toujours l'embarquer ce soir, peut-être qu'on pourra la caser quelque part 1925. La bonne vie 1925 M. Eugène ne tenait pas à se faire embarquer pour une bêtise pareille 1925. La bonne vie 1969 On t'embarque à la P.J. Après on verra 1969. Les flics 1950 Tout de même, de temps en temps, il m'arrivait d'embarquer un gigot dont j'avais envie et, il n'y a pas à dire, ça me réconciliait 1950. Ainsi soit-il 1972 Bon, il n'y a qu'à l'embarquer, on l'emmène au poste. Mettez-lui les menottes 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre 1899 Toxé et Latrille reprochaient aux autres, avec un naturel parfait, de les avoir embarqués dans une sale affaire 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime 1984 Lantier le contemplait, immobile. L'homme se laissait embarquer sans miauler. 1984. Boulevard des allongés 1984 –Pastor, je vais vous demander de bien vouloir me suivre… […] –Dois-je comprendre que vous m'embarquez ? susurra Pastor. –Comprenez ce que vous voulez, ricana Lantier. 1984. Boulevard des allongés 1978 Tu t'es déjà fait embarquer ? –Très souvent, oui, au poste avec PV et tout. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine <10 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 310