bousin

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1801 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 28

bousin & bouzin ; faire du bousin ; faire du bouzin ; pas de bouzin n.m.

Bruit, scandale, tapage, vacarme, brouhaha, faire du bruit, faire du scandale ; pas de scandale ALL : Lärm

Synonyme : bruit, vacarme, tapage Famille : bousin (bruit, cabaret)

1820 –Encore un oignon, je parie. –Ah ! mon Dieu ! je ne sais où j'en suis ; l'officier qui vient d'entrer fait un bouzin horrible ; il a arraché la moitié des poils du cul de cette pauvre Justine. […] quand je disais qu'il y avait de l'oignon… ma présence est nécessaire. 1820?. L'intrigue au bordel 1918 des coups de fusil secs, peut-être un peu plus pressés que d'ordinaire, mais bien à leur place et faisant leur petit bouzin habituel : une honnête pétarades des familles. 1918. Au seuil des guitounes 1922 Fais pas tant de bouzin, tu as vas nous faire embusquer ! 1922. Au Lion Tranquille 1903 Une fois elle m'a dit : « Vous n'irez pas au promenoir ». « De quoi, que je lui ai répondu, j'irai pas au promenoir, eh bien, vous allez voir ça, ma vieille, j'vas faire un bouzin à tout casser et je céderai pas. » 1903. Les enracinées <4 citation(s)>

Angl. bousing (ken) «cabaret» (1567), de to bouse «s'enivrer» (angl. mod. to booze) (GR) / onomatopée (Laut1916) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 934