Tengour (Abdelkarim). Tout l'argot des banlieues

<< Mongaillard : Le petit livre de la tchatche, 2013 | BibliographieDesDictionnaires | Ribeiro : Dictionnaire ados français, 2014 >>

Titre : Tout l'argot des banlieues
Auteur : Tengour (Abdelkarim)
Date : 2013
NbEditions : 1
NbMots : 2600
Mots clés : banlieue ; jeunes ; argot ; Tengour
Contributeurs : gb
Discussion

Tengour : Tout l'argot des banlieues

Abdelkarim Tengour, Tout l'argot des banlieues, 2013

Référence (2013)

  • 2013 - Abdelkarim Tengour. Tout l'argot des banlieues. Le dictionnaire de la zone en 2600 définitions. Les Éditions de l'Opportun, 2013. 15x24 cm, 736 pages. ISBN:9782360752669 (Source : libraires)
tengour-tout-l-argot-des-banlieues-2013-000.jpg: 500x365, 27k (17 octobre 2013 à 21h45) tengour-tout-l-argot-des-banlieues-2013-000b.jpg: 400x641, 28k (17 octobre 2013 à 21h46)

Commentaire (2013)

  1. Version imprimée, et surveillée, du Dictionnaire de la zone, site de l'auteur.
  2. Présentation de l'éditeur : « Créé en 2005, le site Internet www.dictionnairedelazone.fr est rapidement devenu la référence du langage argotique. Avec plus de 2 600 définitions, ce livre est un outil lexicographique de référence permettant de comprendre l’argot moderne. Si l’argot est à la base une façon de crypter la langue officielle pour permettre à un groupe de communiquer sans être compris des autres, il s’est tellement répandu dans nos usages que certains mots finissent par passer dans le langage officiel. C’était déjà le cas pour flic ou nana, ça l’est aujourd’hui aussi pour keuf et meuf. Mais qui connaît les mots comme kisdé, zef, micheton, hass, ganache ou babtou ? Que faire quand on vous demande si vous badez, douillez, panez ou maravez ? Ce dictionnaire contient toutes les réponses à vos interrogations. Mais comme l’argot ne date pas (seulement) des années 1980, il comporte un nombre important de mots issus de l’argot classique encore en usage. Au fil des pages et des définitions, vous pourrez juger des différents procédés de création de l’argot et découvrir une richesse des techniques linguistiques utilisées : apocope, aphérèse, suffixation, métaphore, métonymie... Sans oublier les différentes techniques de cryptage dont le plus populaire reste le verlan, apparu dès le XVIIIe siècle ! Ce dictionnaire est un outil d’information indispensable pour comprendre le monde linguistique d’aujourd’hui. »
  3. Article hostile et singulièrement agressif dans le Bondy Blog. Argument du chevalier blanc des banlieues grises : ce dictionnaire signifie que les locuteurs sont des sauvages exotiques (« Créer un dictionnaire spécifique pour comprendre le langage de banlieue, c’est entériner l’idée selon laquelle ses habitants seraient une espèce à part, étrangère et dotée de ses propres codes. ») (gb)

Changements récents du groupe Argot