Nédélec (Claudine). Les enfants de la truche. La vie et le langage des argotiers

<< Pechon de Ruby : La vie généreuse, 1596 | BibliographieDesDictionnaires | Delaplace (Denis). La Vie genereuse des Mercelots, Gueuz, et Boesmiens [édition critique] >>

Titre : Les enfants de la truche
Auteur : Nédelec (Claudine)
Date : 1998
NbEditions : 1
Mots clés : bibliographie ; Chéreau ; Bouchet
Contributeurs : gb
Discussion

Nédélec : Les enfants de la truche

Nédélec, Les enfants de la truche, 1998

Référence (1998)

  • 1998 - Claudine Nédélec. Les Enfants de la Truche. La vie et le langage des argotiers. Quatre textes argotiques (1596-1630). Établissement du texte, introduction et notes par Claudine Nédélec. Collection de Rééditions de textes du XVIIe siècle publiée en supplément de la revue Littératures classique. Société de Littératures Classiques. Toulouse. Diffusion : Éditions Klincksieck. 8, rue de la Sorbonne. 75005 PARIS. 1998. 186 pp. ISBN:2908728184
nedelec-enfants-de-la-truche-1.jpg: 467x707, 27k (04 novembre 2009 à 03h17)

Commentaire (1998)

  1. Fait suite à la thèse de l'auteur, Le langage de l'argot. De la Vie généreuse des Mercelots, Gueux et Bohémiens aux Mystères de Paris (1596-1842), Paris, Sorbonne, 1992. (cf. Delaplace2008, p. 361).
  2. Les quatre textes réédités (malheureusement l'auteur n'indique pas systématiquement la source utilisée) sont :
    1. la Vie généreuse des Mercelots, Gueux et Bohémiens. Péchon de Ruby (1596) ;
    2. la Quinzième Serée. Guillaume Bouchet (1597) ;
    3. le Jargon de l'Argot réformé. Olivier Chéreau (1629) ;
    4. Réponse et Complainte au grand Coesre sur le Jargon de l'Argot. Anonyme (1630)
  3. Bibliographie récapitulative in fine, dont les éditions du Jargon de l'argot réformé ; cite 34+2 éditions. Intéressante mais des incertitudes et un manque d'argumentation à propos de certaines datations. (gb)
    1. La qualité de la bibliographie est effroyable : le format des ouvrages par exemple n'est jamais indiqué. La pagination est toujours imprécise. Le lieu d'édition et l'éditeur sont normalisés n'importe comment, ce qui n'a aucun sens pour des ouvrages de cette époque, avec pertes d'informations à tous les coups. (gb)
    2. La copie des titres est souvent fautive, parfois totalement fausse (cf. le numéro 25 -- édition publiée chez Slatkine --, dont le titre est à un caractère près le copié-collé malencontreux de celui de l'édition précédente -- de Lyon, chez Antoine Molin -. Même la copie des titres déjà copiés par Chartier est suspecte. (gb)

Lien

  • La bibliographie en ligne de la thèse de l'auteur : ici.

Changements récents du groupe Argot