Miribel (Joseph de) [JeuMeu]. Étude linguistique de l'argot-Baille

<< Lugan : Croquer la pomme, 2005 | BibliographieDesDictionnaires | Moulin : « [c.r. de Miribel, L'argot-Baille (thèse)] », 2012 >>

Titre : Étude linguistique de l'argot-Baille
Auteur : Miribel (Joseph de) [JeuMeu]
Date : 2010
NbEditions : 1
NbMots : 1780
Mots clés : baille ; marin ; Coindreau ; Miribel
Contributeurs : gb
Discussion

Miribel [JeuMeu] : Étude linguistique de l'argot-Baille

Commentaire général

  1. lira avec intérêt et plaisir tout courriel sur ce sujet. Adressez votre correspondance à : languefrancaise+jeumeu [snail] gmail [period] com qui fera suivre.

Miribel [JeuMeu], Étude linguistique de l'argot-Baille, 2010

Référence (2010)

  • 2010 - Joseph de Miribel [JeuMeu]. Étude linguistique de l'argot-Baille. Thèse de doctorat en Sciences du langage, Paris-Descartes, sous la dir. de J-P Goudaillier, 9 déc. Jury : Jean-Pierre Goudaillier, Jean Pruvost, Claude Thomasset ; invité : CV(cr) Maxime Moulin. 778 pages (Source : sudoc ; rapport de soutenance)
miribel-etude-linguistique-argot-baille-these-2010-000.png: 500x708, 17k (10 août 2012 à 23h58) miribel-etude-linguistique-argot-baille-these-2010-217.png: 492x800, 74k (10 août 2012 à 23h51) miribel-etude-linguistique-argot-baille-these-2010-387.png: 581x800, 69k (10 août 2012 à 23h51) miribel-etude-linguistique-argot-baille-these-2010-435.png: 582x800, 75k (10 août 2012 à 23h51)

Commentaire (2010)

  1. Contient un large dictionnaire de l'argot-Baille : Argot-Baille de A à Z pp. 97-408 (312 pages) & Lexique Français – Argot-Baille pp. 409-426 (18 pages). (Source : tdm)
  2. « comporte notamment un véritable Dictionnaire de l'argot-Baille, qui a fait l'admiration du jury par la rigueur de son traitement. [...] Nous ne pouvons que souhaiter que ce formidable travail fasse l'objet d'une publication grand public » (Source : Moulin2012)
  3. Résumé : À partir d'une enquête de terrain, l'auteur élargit son champ d'investigation aux rares ouvrages traitant d'un argot méconnu, celui de l'École navale – l'Argot-Baille. L'étude aborde les choses linguistiquement.
    Sur la base du célèbre "Coindreau", l'auteur analyse une quarantaine d'ouvrages, sans compter une bibliographie très fournie qui, depuis de nombreuses années, lui a servi à se forger une opinion sur la langue marine.
    Envisageant les choses d'un point de vue sociolinguistique – par rapport au FCC (français contemporain des cités) en particulier --, mais sans négliger les derniers travaux en matière d'argotologie, l'auteur propose un corpus de près de 1780 lexies qu'il explique tant d'un point de vue définitoire qu'étymologique, sans oublier de nombreux exemples en contexte – tous dûment attestés et datés, ce que très peu d'auteurs d'ouvrages sur l'argot des Grandes Écoles ont fait avant lui. Selon les règles de la lexicographie il fournit aussi des explications encyclopédiques ou des remarques séparées.
    L'auteur démontre, preuves à l'appui, que l'argot-Baille est bien plus qu'un jargon, un technolecte, et que les aspects cryptiques et connivenciels ont font bien un argot à part entière, langue parallèle et synonymique de la langue marine.

Bibliographie spécialisée


Changements récents du groupe Argot