Merle (Pierre). 365 expressions d'argot expliquées

<< Revue de presse | BibliographieDesDictionnaires | Guillemain : Le relais de l'éléphant, 2012 >>

Titre : 365 expressions d'argot expliquées
Auteur : Merle (Pierre)
Date : 2012
NbEditions : 1
NbMots : 365
Mots clés : locution Merle
Contributeurs : gb
Discussion

Merle : 365 expressions d'argot expliquées

Pierre Merle, 365 expressions d'argot expliquées, 2012

Référence (2012)

  • 2012 - Pierre Merle. 365 expressions d'argot expliquées. Paris, Chêne, 2012. 18x13 cm, 288 pages. ISBN:9782812305214 (Source : libraires)
merle-365-expressions-d-argot-expliquees-2012-000.jpg: 400x573, 41k (01 septembre 2012 à 02h24)

Commentaire (2012)

  1. Présentation éditeur : « Troisième titre de cette collection, 365 expressions d’argot expliquées, dévoile le sens souvent bien caché de ces expressions qu’on entend dans les films, qu’on lit dans les polars mais qu’on ne comprend pas toujours… Qui peut sans erreur traduire "en bon français" : "Se tirer des flûtes", "Avoir été baptisé à l’eau de morue", "Avoir les narines en stéréo" ou "Avoir les bonbons qui collent au papier"* ? Ces expressions toujours "colorées" et truculentes ("En avoir un coup dans la crête" pour être saoul), pleines d’images ("Pouvoir fumer sous la douche" pour avoir un grand nez) et d’esprit canaille ou vachard ("Être chichi-gratin" pour être snob ou "Avoir bu l’eau des nouilles" pour être stupide), flirtent sans vergogne avec l’interdit, le "pas correct" voire le crime contre la morale ! Et pourtant, quel régal ! Impossible de ne pas s’en délecter si l’on aime les mots et la langue. Comme pour les autres livres de cette collection, chaque double page est illustrée avec humour d’éléments de gravures. * Allez, on vous donne la traduction (dans l’ordre) : déguerpir à toute vitesse ; avoir toujours soif ; avoir pris trop de coke ; avoir vraiment très chaud. »
  2. D'après la présentation de l'éditeur, ce sont les locutions populaires qui sont l'objet du livre, pas l'argot. (gb)

Changements récents du groupe Argot