d'Hautel. Dictionnaire du bas-langage

<< Prigniel : « Le lexique des bandits d'Orgères », 1987 | BibliographieDesDictionnaires | anonyme : « [c.r. d'Hautel : Dictionnaire du bas-langage] », 15/12/1807 >>

Titre : Dictionnaire du bas-langage
Auteur : d'Hautel
Date : 1808 [1807], 1972 (fac-similé), 2006 (extraits)
NbEditions : 3
EnLigne : 1808 [1807] t1 (GL) & 1808 [1807] t2 (GL) ; 1808 [1807] (Gall.)
NbMots :
Mots clés : pop ; préservatif
Contributeurs : gb
Discussion

d'Hautel : Dictionnaire du bas-langage

d'Hautel, Dictionnaire du bas-langage, 1808 [1807]

Référence (1808 [1807])

  • 1808 [1807] – [d'Hautel]. Dictionnaire du bas-langage, ou des manières de parler usitées parmi le peuple ; ouvrage dans lequel on a réuni les expressions proverbiales, figurées et triviales ; les sobriquets, termes ironiques et facétieux ; les barbarismes, solécismes ; et généralement les locutions basses et vicieuses que l'on doit bannir de la bonne conversation [par d'Hautel] Tome premier [et second]. De l'imprimerie de L. Haussmann. Paris, D'Hautel, rue du Bac, n° 122, près les Missions ; F. Schœll, rue des Fossés-S.-G.-l’Auxerrois, n° 29, 1808 ; 2 vol. in-8 de : (1°) 2 ff. n. chiff. (faux-titre et titre) IV et 412 pp. ; (2°) 2 ff. n. chiff. et 398 pp. (source : YP ; MD)
hautel-dictionnaire-du-bas-langage-1808.gif: 455x719, 45k (04 novembre 2009 à 03h12)

Commentaire (1808 [1807])

  1. Noll date l'ouvrage de [1807] ; Pierre Enckell aussi : « Les deux volumes ont été publiés en 1807 (c’est la date que j’ai utilisée dans les DDL) : ils sont signalés dans le 9e cahier (sur 12) du Journal général de la littérature de France [Gallica], année 1807, p. 288. » (communication de P.E.)
  2. Il ne s'agit pas d'un dictionnaire d'argot, mais plutôt d'un « préservatif ». Comprend donc des manières de parler « populaires », des expressions proverbiales, des locutions triviales, mais aussi des barbarismes, solécismes et d'autres formes de « langage vicieux ». Contient un article Argot où l'auteur écrit : « ARGOT. Langage des porte-balles entr'eux, et qui se compose en partie de termes burlesques, de néologismes baroques et de mots anciens que l'usage a rejetés ; on donne aussi ce nom au patois des vauriens, des filous, qui est inintelligible pour les honnêtes gens. » (Lire aussi l'article Argoter). Ouvrage important. (gb)
  3. « l'ouvrage est précieux et original : rien ou presque n'est emprunté au Dictionnaire de Boiste, la publication la plus complète en ce genre parue en 1800. D'Hautel a puisé à la source : “C'est au milieu du peuple même, ou pour mieux dire dans les différentes classes de la société, que l'on a recueilli les matériaux de cet ouvrage ; et pour le rendre aussi complet que possible, on s'est aidé de tout ce que les dictionnaires français, tant anciens que modernes, pouvaient fournir sur ce sujet”. Cette dernière remarque nous indique la réserve avec laquelle il faut l'utiliser. Nous sommes d'ailleurs à même, grâce aux travaux antérieurs, de discerner les matériaux originaux des rares emprunts faits par notre auteur. [...] On le voit, ce Dictionnaire de d'Hautel est, de toutes nos sources, l'ouvrage le plus riche, le plus sûr, le plus original. C'est une véritable bonne fortune que de rencontrer, au début même de notre exploration, un guide aussi expérimenté et aussi consciencieux. » (Sainéan, Le langage parisien au XIXe siècle, pp. 37-39)

Référence (1808 [1807]<-1972)

  • 1808 [1807]<-1972 – [Fac-similé]. Genève, Slatkine Reprints, 1972, 2 tomes in-8 reliés en un volume, iv-412 ; 398 pp. (source : MDH ; etc.)

d'Hautel, [quelques entrées], 2006

Référence (2006)

  • 2006 - Parlez-vous le patois de Paris ? Éditions d'Orbestier, 2006. ill., broché, 11,5×19 cm, 132 pp. ISBN:2-84238-093-2
parlez-vous-le-patois-de-paris-1.jpg: 170x282, 12k (04 novembre 2009 à 03h12)

Commentaire (2006)

  1. D'après la présentation officielle de l'ouvrage sur le site de l'éditeur, il ne s'agit que d'une (probablement maigre) sélection (non raisonnée) de vocabulaire, complétant la réédition incomplète du Glossaire de l’Étude sur le patois de Paris et de sa banlieue de Nisard : « En complément de ce lexique [de Nisard] l’éditeur a sélectionné quelques entrées du Dictionnaire du bas-langage ou des manières de parler usitées parmi le peuple, de D’Hautel, publié à Paris en 1808, qui porte sur la même époque. » (gb)


En Ligne


Changements récents du groupe Argot