Boche

(page à l'essai)

1915-10-04
Boche est subjectivement une insulte
1916
Pourquoi ce surnom aux Allemands ? Bien peu de mes camarades le connaissaient avant le mois d'août. J'avais appris son existence à la fin de 1913, au retour de Saverne, où je venais de voir opérer Forstner et de comprendre combien la guerre se faisait inévitable et prochaine. Passant à Nancy, j'échangeais avec de jeunes amis des impressions, quand l'un d'eux me dit vivement :
–En somme, les Boches sont indécrottables.
–Les... quoi ? fis-je.
–Les Alboches...
Je suis bien sûr que ce sont fourvoyés tous ceux qui ont cherché une étymologie ingénieuse à ce mot nouveau. On a d'abord dit Alboche pour Allemand et c'est resté, parce que cela rimait avec caboche, moche, bidoche, une foule de vilains mots. Le radical est tombé ensuite, par la faute des gens pressés, et le suffixe à consonnance injurieuse a subsisté seul.» (Redier1916, p.171)

Changements récents du groupe Argot