Bibliographie des dictionnaires d'argot, de français « populaire » et de français familier

Sources bibliographiques

Bibliographie

Bibliographies générales

Voir aussi dans Doillon (Albert). Le dico de l'argent, in fine, la Bibliographie raisonnée notamment pp. 397-404 où l'on trouve de nombreuses évaluations des dictionnaires utilisés.

Bibliographies spécialisées

Autres bibliographies

Dictionnaires d'argot généralistes

Cette section est à compléter avec les dictionnaires étrangers d'argot français et avec les lexiques argotiques attachés à la littérature argotique et à ses études (Villon, Céline, Sarrazin, Série Noire, etc.)

XVIe siècle et avant

À compléter avec les lexiques rédigés autour de Villon, listés infra dans la section Lexiques d’argot littéraires

« Il n'existe point, croit-on, dans notre littérature, de monuments du Jargon de l'Argot antérieurs au XVe siècle. Même les exemples sont plutôt rares jusqu'à Villon. » (YP)

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Dictionnaires d'argots spéciaux

Général

  • Voir Sandry & Carrère : Dictionnaire de l'argot moderne, 1953 listent de nombreux argots spéciaux à partir de 1956 (édition la plus riche en 1970, souvent réimprimée). Liste des argots spéciaux à partir de 1970 : argot des boursiers, argot de l’aviation, argot des clochards, argot des coureurs cyclistes, argot des courses hippiques, argot des drogués et des trafiquants de la drogue, argot forain (gens du voyage, haltérophiles, lutteurs), argot des prisons, argot des peintres ou rapins, argot du théâtre ou et coulisses, le « Saint-Ger » ou le langage des « cloches » de Saint-Germain, argot des joueurs, cercles et tripots, argot du cinéma, argot militaire, argot des lycées, argot des grandes écoles, argot de Normale Sup’, argot de l’X (École Polytechnique), argot de la S.N.C.F., argot ou jargon des carabins, glossaire de la pétanque, argot et vocabulaire de la boxe, argot de l’imprimerie (Liv.-Presse), argot ou vocabulaire du cirque, langage des romanichels ou «manouches», argot ou vocabulaire des cuisiniers et restaurateurs, glossaire à l’usage des tailleurs, argot et vocabulaire de l’alpinisme, argot et vocabulaire du ski, termes de la marine à voile ou navigation de plaisance, termes en usage dans la marine fluviale, argot ou vocabulaire de l’escrime, argot ou vocabulaire de la chasse, vocabulaire du rugby, vocabulaire du foot-ball, argot des chanteurs des rues, l’argot chez les mécaniciens, surnoms des « caïds, truands et racketters », nomenclature des prénoms masculins et féminins avec leurs abréviations.
  • Voir aussi Giraud (Robert). Le royaume d'argot (et : Le royaume secret du milieu) qui liste toute une série d'argots thématiques ; notamment : prostitution, jeu & triche, homosexualité, boisson & alcool, bal musette, tabac, taxi, bouquiniste, course de chevaux, pétanque, chiffonniers.
  • Voir encore Caradec, N'ayons pas peur des mots, 1988 qui propose, avant le dictionnaire proprement dit, une liste de lexiques argotiques thématiques : l'argot du corps/anatomie, les prénoms populaires, les vêtements, l'argent, au café, le déjeuner, les spectacles, Paris, les Puces, la brocante, le cyclisme, la voiture, la prison, la justice, l'argot ecclésiastique, etc.

Argot de métiers et jargons professionnels

Généralités

Argot de la police

Voir aussi : Sandry Carrere, Adolphe et al. : Tchatche de banlieue suivi de l'argot de le police, 1998 ; Graven (Jean). L'argot et le tatouage des criminels, 1962 ; Papet : « Lexique [du frère policier] » dans Deux frères, 1999 ; Dauré (François). Savez-vous parler l'argot de l'automobile ?

Argot des typographes, imprimeurs

Argot des journalistes

Bénard : Les mots de la presse écrite, 2002

Argot des politiciens et de la vie politique, argot parlementaire

Pourraient être listés ici les dictionnaires de néologismes et autres du même genre, plus ou moins pamphlétaires, très nombreux au moment de la Révolution française et dans les combats politiques en général. Eventuellement aussi, sous réserve d'inventaire, les Dictionnaires du Canard Enchaîné (annuel, années 57-73, plutôt tournés vers les jeux de mots), voire certains numéros du Crapouillot.

Bourse, finances, argent

Argot médical, santé

À compléter avec la section Argot des sports > Dopage infra

Voir aussi : Goudaillier2011

Argot des bouchers, louchébem

Argot des postes, des facteurs, des PTT

Argot des taxis

Voir aussi une section dans Dauré (François). Savez-vous parler l'argot de l'automobile ?

Argot des routiers

Voir aussi une section dans Dauré (François). Savez-vous parler l'argot de l'automobile ?

Argot des ports, des dockers

Argot des cheminots, trains, SNCF

Argot des puces, de la brocante, des antiquaires, du Temple, des chiffonniers

Corps humain

À compléter avec la section suivante consacré à la sexualité

Argot de la sexualité

Compléter avec la section suivante consacrée à l'argot de la prostitution

Nous avons jugé inutile d'expliquer les mots : con, fente, moniche, motte, pine, queue, bitte, couille, foutre (verbe), foutre (subst.), bander, branler, sucer, lécher, pomper, baiser, piner, enfiler, enconner, enculer, décharger, godmiché, gougnotte, gousse, soixante-neuf, minette, mimi, putain, bordel.
Ces mots sont familiers à toutes les petites filles. (Pierre Louÿs)

La langue française s'épure, nos moeurs touchent à la perfection, la décence est à l'ordre du jour. Les maquerelles sont maintenant des dames de maison, et les putains des filles d'amour ! Au temps qui court, si vous demandez à une demoiselle bien élevée, dont l'éducation a été faite dans une maison religieuse ou dans un de ces pensionnats dirigés par madame telle ou telle : –Comment nommeriez-vous un vit en mot décent ? Elle vous répond avec assurance : –Pour parler décemment, je dirais une pine. (anon., Les dames de maison et les filles d'amour, vers 1830)

Le Pennec : Petit glossaire du langage érotique au XVIIe et XVIIIe siècles, 1979

Stone : French for Adults Only, 1998, A Complete Course in Sexual Slang

Argot de la prostitution

il faudrait un volume pour expliquer tous les termes dont ces misérables se servent pour s'entendre entr'elles. (Déterville, Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune, 1815)

On a prétendu que toutes les prostituées de Paris avaient un argot ou un jargon qui leur était particulier et à l'aide duquel elles communiquaient ensemble comme les voleurs et les filous de profession qui ont passé dans les prisons une partie de leur vie […]. Il est faux que les filles aient un argot particulier ; mais elles ont adopté certaines expressions, en petit nombre, qui leur sont propres et dont elles se servent lorsqu'elles sont entre elles […] Toutes ces expressions changent et se renouvellent avec les générations de prostituées (Parent-Duchâtelet, De la prostitution dans la ville de Paris, tome 1, 1836)

Argot et guides parisiens

Guide parisien, Joanne, 1864? (à vérifier : une édition ancienne contient un paragraphe/chapitre consacré à l'argot)

Argot et boissons

Langage des jeunes ; argot des « cités » & verlan

Argot des drogues et des drogués

À compléter avec la section Argot des sports > Dopage infra

Argot et religion

Sont considérés comme hors-sujet les dictionnaires ésotériques, alchimistes, maçons, etc., dont une petite énumération est donnée par YP à partir de la notice 345.

Argot de la guerre, de l'armée, des militaires

le plus vif, le plus pittoresque est sans contredit celui du soldat. Il aurait mérité une attention toute particulière, à cause de la gaîté, de l'entrain, des courageuses saillies qu'on y rencontre ; il offre tout l'imprévu, toutes les audacieuses hardiesses de l'argot, sans jamais rien présenter de repoussant. Son histoire serait curieuse à faire. Il ne date point comme on pourrait le croire des guerres glorieuses de la république et de l'empire. (MartyLaveaux1857)

Personne ne peut songer à contester l'énergie du langage militaire ; il suffit de l'étudier pour se convaincre qu'il possède des originalités d'expression vraiment heureuses. Mais une chose frappe non moins vivement, c'est la justesse et la précision de certains sobriquets qui dans l'armée ont une vogue incontestable, parce qu'ils expriment très-pittoresquement les aptitudes de ceux auxquels ils s'appliquent. (Camus1863, p. 287)

Cette section pourra être utilement complétée avec la section infra consacrée aux écoles, notamment Saint-Cyr et autres établissements militaires.

Généralités

Armée napoléonienne

XIXe

14-18

Il faudrait probablement ajouter à cette liste les rééditions de Barrère (Albert). A Dictionary of English and French Military Terms contemporaines de la guerre (3e éd. 1915 ; & nbreuses rééd.) ; voir aussi les éditions d'après 1914 de Marchand (Chas. M.). A careful Selection of modern parisian Slang incluant l'argot des tranchées.

39-45

Argot des prisonniers de guerre et des déportés

Guerre d'Algérie (1945-1962)

Voir aussi Jeanjean (Roland). Le vent sur les tisons

Des lexiques dans : Jean Martin, Algérie 1956 : pacifier, tuer (Syllepse 2001) et dans À l'épreuve de la guerre d'Algérie : des profs d'EPS témoignent (Nouveaux Regards, 2005).

Écoles, prépas, écoles militaires, grandes écoles

Argot scolaire

Grandes écoles et écoles militaires (généralités)

Pour les écoles spécifiques, voir ci-dessous.

Prytanée

Saint-Cyr

Polytechnique

École de l'air

École navale, argot-Baille

voir aussi section Matelots infra.

Centrale

Arts et métiers

Normale Sup

Autres écoles

Argot des sports

Généralités

Dopage

Argot du football

Argot du rugby

Argot cycliste

Argot des pilotes de sport auto

Argot du vol à voile

Argot de la boxe

Jeux

Argot des courses, du tiercé

Argot du billard

Argot des échecs

Arts : théâtre, cinéma, spectacles, musique

Argot dramatique & argot des coulisses (théâtre, comédiens)

Un langage, un idiome, ou pour mieux dire un argot tout particulier est attaché à chaque profession. Les comédiens, qui, par suite d'un ridicule préjugé vécurent si long-temps en dehors d'une société dont ils étaient presque les parias, devaient plus que personne se créer un langage spécial, aussi existe-t-il (Huart1839)

Cirque

Cinéma

Musique et musiciens

Mécanique : automobile, moto, avion

Généralités

Moto, motard

Avion, aviation, hélicoptère

CB, radio

Bonin : Vocabulaire des cibistes

Matelots, marine

voir aussi section École navale, argot-Baille supra.

Autres

Argot de la chasse

Référence à éclaircir : « L'argot des chasseurs », Plaisir de la chasse n° 9 année 1953 et L'informateur de la Chasse et de la Pêche n° 9, Revue Chasse A Paris chez Crépin-Leblond et Cie 1953, brochée in quarto de 44 pages et 12 pages, avec de nombreuses photographies.

Argot de la peine de mort

–Tu ne sais donc pas que nous sommes en l'an II de la liberté, de l'égalité, de la fraternité. –J'oubliais… –À la bonne heure : sais-tu qu'il y a là, camarade, de quoi te faire aller dans ce que les ennemis du peuple surnomment l'antichambre de la guillotine (la Conciergerie), puis dans ce qu'ils appellent – poétiquement, les scélérats ! – la bierre roulante (Les charrettes conduisant à l'échafaud), belle charrette qui te conduirait à la grande guillotine du faubourg de Gloire (Saint-Antoine), où tu ne tarderais pas à mettre la tête à la chatière (À être guillotiné), comme dit le bon Achard, pour de là être enterré au cimetière, en terre libre. (Chalamel, Histoire-Musée de la République française, 1842)

–C'est une horreur ! disait l'un ; sous quel régime vivons-nous, bon Dieu ! nos puissants d'à présent disent que « la liberté a perdu un jour, lorsqu'on n'a pas guillotiné » Tenez, citoyens, j'ai fait, dans ma tête, collection des synonymes du mot guillotine, d'après l'argot des robespierristes. On n'y croira pas dans cent ans. Achard, l'un des amis du tyran, goûte assez la locution de « mettre la tête à la chatière. » Benet « dit qu'il y a relâche au théâtre, » les jours où l'instrument fatal ne fonctionne pas ; l'un dit « couper la parole ; » l'autre : « éternuer dans le sac ; » un autre : « déblayer le sol de la république ; » un dernier enfin : « faire le saut de carpe. » Voulland s'est écrié, il n'y a pas longtemps, rue de la Loi, au coin de la rue Honoré, en voyant s'approcher une charretée : « Partons, allons auprès du grand autel célébrer la messe rouge ; » Vadier « rit de la mine que ces gueux-là, – les suppliciés, – font à la fenêtre ; » – et du « plaisant passage du vasistas. » Un autre, dont je ne me rappelle pas le nom, a coutume de dire : « broyons, broyons du rouge. » Qu'on prétende encore, citoyens, que la langue française n'est pas riche en synonymes ! (id.)

Onomastique, noms propres, prénoms, diminutifs

Inclassables

Lexiques d'argot littéraires

François Villon (1431-1463?)

Le fait que Villon, malfaiteur lui-même, ne vivait qu'en la compagnie de malfaiteurs, donne à son jargon jobelin une garantie de savoureuse sincérité que ne présenteraient point les élucubrations artificielles du mauvais garçon amateur, jargonnant d'occasion, dont ses statuficateurs indulgents prétendent aujourd'hui nous imposer la légende. (YP)

Rabelais (1483~1494-1553)

Nerciat (1739-1800)

Balzac (1799-1850)

Sue (1804-1857)

Gautier (1811-1872)

Naturalisme

Alphonse Daudet (1840-1897)

Huysmans (1848-1907)

Jean Richepin (1849-1926)

Guy de Maupassant (1850-1893)

Jean Lorrain (1855-1906)

Louis-Ferdinand Céline (1894–1961)

Fantômas

Albertine Sarrazin (1937-1967)

Frédéric Dard (1921-2000)

Renaud Séchan (1952-)

Polars, romans noirs et série noire, etc. (les lexiques in fine)

Dictionnaires étrangers d'argot français général

Ne sont listés ici que les dictionnaires étrangers d'argot français général ; ceux concernant les argots spéciaux ont été placés à leur ordre dans les catégories précédentes.

Polyglotte

Allemand

Voir aussi, pour les argots spécialisés : Driesen : Zum Wortschatz der Pariser Lumpensammler, 1905, Gottschalk : Französische Schülersprache, 1931, Knopp : Französchicher Schülerargot, 1979, Rohr : Geldbezeichnungen im Neufranzösischen unter besonderer Berücksichtigung des Argot, 1987, Fischer : « L'argot des jeunes », 1988

Néerlandais

Anglais (et américain)

Voir aussi : Farmer : Vocabula Amatoria, 1896 ; Stone : French for Adults Only ; Picard : « Quelques mots d'argot Poilu », 1917

Espagnol, Lunfardo

Voir aussi : Rieu-Vernet : Le langage dans les tranchées, 1917

Portugais (& brésilien)

Italien

Bulgare

Russe

Persan (Iran)

Chinois

Non classé

Autres sources d'intérêt

(:template each:) FullName {=$:Date} (:template last:) >><


Changements récents du groupe Argot